SOMMAIRE


Accueil


Les cachets de gare 

Les ambulants 1857-1876 *

Les ambulants 1876-1993

Les convoyeurs-station

Les convoyeurs-ligne



LIENS


.


MARCOPHILIE FERROVIAIRE DE SETE (HERAULT

 L'histoire ferroviaire de SETE débute dans les années 1830 lorsque la banque ROTSCHILD dresse les plans de la ligne  MONTPELLIER à CETTE . C'est par une loi du 9 Juillet 1836 que la ligne voit le jour. La construction durera un peu plus de  2 ans. Le premier train d'essai eu lieu le 24 Décembre 1838....et il dérailla .

 Le succés fut immense ce 9 Juin 1839, jour de l'inauguration. Dés la fin la même année, 6000 voyageurs/jour empruntaient la  ligne sur des wagons découverts. Les accidents étaient fréquents.

 En 1857 s'ouvre la ligne de Bordeaux reliant l'océan à la méditerranée. C'est de cette époque que datent les premiers cachets  ferroviaires connus. Ils sont tous fort rares.

 L'accompagnement des convois par des postiers profitant du temps de trajet pour faire le tri du courrier dans des wagons  spécialisés nous donne les cachets d'ambulants.

 Puis de veritables bureaux de postes itinérants seront ouverts dans les compartiments des trains de voyageurs. Ils nous  donneront les cachets de convoyeurs-station et de convoyeurs-ligne. Des boîtes mobiles seront même installées à l'extérieur des  wagons jusqu'en 1911, date de la disparition de ce service..

 Il était également d'usage de porter les plis urgents "à la gare", les clients étant assurés du départ quasi immédiat de leur courrier.  D'où les trés nombreux cachets de gare comme marque de départ.

 Le cachet de gare, au dos des lettres marque également le transit des courriers entre les "petites lignes" de Montbazin,  Paulhan,Agde, et la "Grande Ligne" de Bordeaux à Marseille.Ces marques de transit persistent jusqu'à la 2° guerre mondiale.

On compte actuellement, pour Sète, 25 ambulants de la première pèriode, 94 ambulants de la seconde pèriode, 65 cachets de convoyeurs et 11 cachets de gare (sans compter les cachets de service), soient 195 cachets ferroviaires différents.

amb

Ici un ambulant non répertorié. Il existait le cachet Cette à Bordeaux Spécial "A". On pouvait donc présumer de l'existence du cachet "B". Le voilà retrouvé