SOMMAIRE

 

Accueil

 

LIENS

.

 

MARCOPHILIE DE SETE (HERAULT)

LES MARQUES MILITAIRES

 

Bien que Sète ne soit pas spécialement une zone de combats, chaque conflit a laissé sa trace dans l'histoire marcophile de l'île singulière.

Et c'est quelques années avant l'ouverture de son bureau de Directeur de Postes que Sète a vécu la seule bataille de sa courte histoire. Les anglais attaquent la ville le 24 Juillet 1710 et l'occupent jusqu'au 29 Juillet. Ils en sont délogés par les dragons du Duc de Noailles. Peu de traces épistolaires demeurent de cet évènement. Un jeton commémoratif fut toutefois frappé en bronze et en argent avec la légende "Pulsis Hostibus" (les ennemis repoussés).

  pulsis hostibuspulsis hostibuspulsis hostibus      

Les marques militaires de Sète sont nombreuses et intèressantes. A commencer par les marques de troupes en casernement à Sète comme le 121° Territorial stationné à l'actuel emplacement du lycée Charles de Gaulle.

L'éloignement par rapport aux fronts des combats fera de Sète un lieu de ravitaillement, d'accueil de blessés et de convalescents, un havre de fin d'exode, l'ultime bivouac de troupes en déroute.

La guerre de 1870, trés éloignée de Sète laisse toutefois des marques postales exceptionnelles liées au Siège de Paris.

La guerre de 1914 nous gratifie d'une foultitude de marques militaires dont beaucoup restent à découvrir. C'est l'un des plaisirs de la brocante du Dimanche.

Enfin la guerre de 1939, outre la destruction du port de Sète, révèle quelques marques dont les Sétois vétérans ont gardé le souvenir. Ils nous en livrent volontiers témoignage au "Club de la Frite", devant la mairie, au soleil de 11 heures...Merci à eux..

Les documents sur la pèriode 1920/1950 sont rares. Je fais appel aux vieilles malles, aux courriers oubliés dans les caves et les greniers pour complèter l'histoire postale de ces années.(Une photocopie suffit !)

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette trés belle lettre des débuts de l'aéropostale (Maroc-France) avec une franchise militaire qui n'est pas de Sete mais bon...